La TTT

La TTT (de l’anglais «Trauma Tapping Technique», prononcé "tititi") est née au Rwanda, à la suite des conflits armés. Elle consiste à stimuler des points, situés sur le visage, le torse et la main, qui sont reliés aux méridiens de la médecine traditionnelle chinoise. 
 
Initialement mise au point pour accompagner les populations victimes de stress post-traumatique (SSPT), cette technique est utilisable également par toute personne qui souhaite soulager en douceur stress ou trauma.

La TTT est facile à apprendre et à utiliser. Sa mise en place est rapide, 15 min environ, et la verbalisation du problème initial n'est pas obligatoire et reste à la discrétion de chaque utilisateur. Elle offre à tous l'autonomie sur la question du bien-être.

 

Issue des thérapies du champ mental (c'est la même famille que l'EFT ou l'EMDR) ses bienfaits sont éprouvés depuis 2006 et aujourd'hui sur les 5 continents.

Aujourd'hui, la TTT dans le monde est portée par le réseau international Peacefulheart Network, et l'association française a vocation à la faire connaitre et la transmettre en France et dans les espaces francophones.

Ses champs d'application sont nombreux : dans les situations critiques et extrêmes (attentats, catastrophes naturelles...) et aussi pour le bien-être personnel en famille, au travail, à l'école.

La TTT est un outil de "premier secours émotionnel" à la fois simple et puissant.